Marathon Harry Potter : septième énigme

1ère énigme, 23/10/13 – Chapitre 1 – 2, Tome 1

2ème énigme, 9/11/13 – Chapitres 3 à 8, Tome 1

3ème énigme, 23/11/13 – Chapitres 9 à 12, Tome 1

4ème énigme, 9/12/13 – Chapitres 13 à 16, Tome 1

5ème énigme, 23/12/13 – Chapitre 17, Tome 1

6ème énigme, 9-10/01/14 – Chapitres 1 à 5, Tome 2

7ème énigme, le 23/01/2014- Chapitres 6 à 11, Tome 2

– Bien que les voitures volantes consomment moins que les voitures tout court, Harry est ruiné et…
– Les voitures consomment quoi papy ? Du jus de citrouille ? le coupa le petite garçon les yeux plein d’espoir.
– Et bien… Non laisse tomber mon petit, j’ai jamais été doué avec ces histoires de carburants. Quoiqu’il en soit alexandre.m, flo-flo-22, et pierre.g ont été inventifs puisqu’ils ont répondu à temps !

Classement livre II :

5 points : alexandre.m

3 points : flo-flo-22

1 point : pierre.g

– Mais papy, nos héros ne sont quand même pas restés plantés dans un Saule Cogneur sans rien faire, si ?
– Non tu as raison, ils avaient bien assez d’occupation comme ça ! Car un vrai bouleversement devait avoir lieu en ce début d’année. Le professeur Dumbledore annonça la nomination du célèbre Gilderoy Lockhart. Tu ne le connais pas, mais de son temps il faisait la une de tous les magazines. Il était connu pour son courage, son talent et sa légendaire capacité à se sortir de mauvais pas. On disait de lui que c’était l’un des plus grands sorciers tant ses exploits étaient incroyables. Encore plus incroyables que sa blondeur naturelle et la blancheur de ses dents, c’est dire.
– La chance alors ! Tu imagines pAPy, un professeur qui a combattu des loups-garous ! s’exclama l’enfant admiratif.
– Il a surtout battu des lutins de Cornouailles… avec un talent très limité. Si Harry, Ron et Hermione n’avaient pas été là, la classe aurait bien pu se faire séquestrée par ces tortionnaires de lutins. M’enfin, sans doute que cet événement a mis un peu de gaieté dans le château, car à cette époque de drôles de choses se déroulaient… de terribles choses, murmura-t-il le regard lointain.
– PAPy, si tu essaie de me faire peur ce n’est pas très gentil…
– Pourtant ce n’est que la réalité. Des élèves de Serpentard injurièrent Hermione en la traitant de Sang-de-Bourbe, Harry et Ron furent mis en retenue, et le Survivant commença à attendre des voix. Il n’en disait rien, mais il entendait comme une murmure, un sifflement près de lui qu’il était le seul à attendre.
– Comme quand on a des Joncheruines dans les oreilles ?

Le pAPy marqua un temps d’arrêt, littéralement ébahi par cette comparaison.

– Hum, non pas tout à fait. Enfin, Harry garda cet événement pour lui et cela ne l’empêcha pas de s’attirer quelques ennuis notamment en profitant de l’absence de Rusard pour fouiller un peu son bureau. Il découvrit alors que le vieux concierge aigri était un Crac-mol, ce qu’il n’avait jamais soupçonné. Mais les péripéties du jeune Potter ne s’arrêtèrent pas là car il eut avec ses amis, le privilège d’assister à un anniversaire de mort le soir d’Halloween.
– Un anniversaire de mort ? Mais un fantôme peut-il souffler des bougies ?
– Je ne sais pas, il faudrait demander se renseigner mon petit. Toujours est-il que cette soirée se déroula agréablement pour peu que l’on aima les cavaliers sans tête, les buffets grouillant d’asticots et danser dans les cachots. Un peu plus tard dans la nuit, Harry entendit de nouveau cette voix étrange qui le conduisit dans un couloir où il découvrit Miss Teigne.
– Ah oui, le petit chat de Rusard ! s’exclama le garçon, heureux d’évoquer des événements plus joyeux.
– Elle était pétrifiée. Elle semblait sans vie, son regard était vide, sa peau était froide et pourtant… elle n’était pas morte. Elle était comme endormie… et des lettres ensanglantées maculaient les murs évoquant l’héritier de Serpentard… C’est ainsi que commencèrent les pétrifications.
– Qu’est-ce que c’est que cette histoire pAPy ?
– C’est exactement ce que le trio voulait savoir, et ils posèrent cette question à Mimi Geignarde qui ne put leur répondre que partiellement. C’est pourquoi, ils poursuivirent leurs recherches dans la réserve de la bibliothèque afin de trouver la recette du polynectar. Et pour cause… ils suspectaient Drago d’être l’héritier de Serpentard et donc, d’être l’auteur de toutes ces horreurs. Prendre l’apparence de serpentard pour se rapprocher de lui et lui extorquer des informations leur parut être une bonne idée !

Le petit enfant afficha soudain une moue reflétant sa concentration. Visiblement, cette annonce produisait un grand effet sur lui.

– Prendre l’apparence de quelqu’un grâce à une potion… hum je pourrai prendre l’apparence de mon cousin Tommy pour avoir le droit de monter sur un balai ?
– Ne dis pas à ta mère que je te donne ce genre d’idée. Et puis c’est une potion très difficile à préparer, n’y pense plus.
– Mais j’aime tellement le Quidditch… d’ailleurs Harry va-t-il jouer un match ?
– Justement, j’allais y venir. Lors d’une rencontre, il se blessa le bras et Lockart montra encore l’étendue de ses talents en faisant disparaître tous les os du bras d’Haary au lieu de les réparer.
– Waouh ! Un bras en caoutchouc ! On peut l’étirer pour se gratter le milieu du dos, j’suis sur !
– Peut-être, mais Harry n’a pas eu le loisir d’essayer car il a fini à l’infirmerie où il a reçu la visite de Dobby, l’elfe que tu aimes tant. Ce dernier, l’a averti du grand danger qu’il courait. Son avertissement fut confirmé par une nouvelle pétrification. Colin Crivey en était la nouvelle victime, lâcha-t-il dans un souffle.
– Dis donc pAPy, la vie à Poudlard n’est pas très joyeuse… je préférais encore quand il n’y avait pas toutes ces choses étranges !
– Oh tout n’est pas si terrible… par exemple, le professeur Lockart et le professeur Rogue eurent la bonne idée de constituer un club de Duel ! Mais tout bien réfléchi, ça n’a pas beaucoup arrangé les affaires de Harry.
– Comment cela pAPy ?
– Et bien… lors d’un duel contre Drago, il a parlé à un serpent d’une langue qu’il était le seul à maîtriser et le seul à comprendre. Tous les élèves en furent effrayés et se mirent à penser que leur camarade devait être l’héritier de Serpentard, celui qui pétrifiait les élèves.
– Il n’a pas du avoir beaucoup de copains Harry Potter. Mais comment ça s’est passé ?
– Pour te donner une idée de l’organisation des duels, voilà de quoi te faire réfléchir :

Un tournoi un contre un est organisé avec 100 participants. Il se déroule avec élimination directe (si le nombre de duellistes est impair, un participant est qualifié directement). Combien de duels seront effectués pour désigner le gagnant ?

Cette énigme poursuit la série du marathon du second tome d’Harry Potter ! Régalez vous en découvrant ou redécouvrant les chapitres 6 à 11.

Quel effet l’apparition de cette curieuse voix a-t-elle eue sur vous ? Avez-vous pensé que le nouveau professeur de DCFM – ô combien douteux – pouvait y être lié ? Bref, quelles impressions avez-vous au terme de cette lecture ?

N’hésitez pas à donner votre avis sur ces chapitres directement sur la fiche ou à la suite de cet article.

Envoyer votre réponse par mail à cette adresse : crazyfuriousgirl[at]www.poudlard.org (remplacez [at] par @).

Vous retrouverez le débat sur cette page.

6. Gilderoy Lockhart – accéder à la fiche
_
7. Sang-de-bourbe et drôle de voix – accéder à la fiche
_
8. L’anniversaire de mort – accéder à la fiche
_
9. L’avertissement – accéder à la fiche
_
10. Le Cognard fou – accéder à la fiche

Portolien

Logo Poudlard.org : éclair rouge

Le Cahier de vacances de Poudlard.org

Chaque jour, l’équipe des animateurs de l’école en ligne de sorcellerie vous propose une page …