Tome II – Chapitre 9 : L’avertissement

Résumé

Miss Teigne vient d’être retrouvée pétrifiée et Drago Malefoy a lancé son avertissement : « Ennemis de l’héritier, prenez garde ! Bientôt ce sera le tour des Sang-de-Bourbe ». Rusard accuse alors Harry d’avoir perpétré ce méfait, mais Dumbledore calme le jeu. Le trio s’interroge sur la Chambre des Secrets et Hermione interroge le Professeur Binns à ce sujet. Cherchant à comprendre ce qui s’est passé le soir de l’agression de Miss Teigne, Harry, Ron et Hermione visitent les toilettes pour fille et font la connaissance de Mimi Geignarde. Ils décident finalement d’interroger Malefoy qu’ils soupçonnent d’être cet Héritier et envisagent de recourir au Polynectar. Mais il leur manque une autorisation d’un professeur pour emprunter le livre adéquat à la bibliothèque.

Analyse

Ce chapitre fait suite à la première agression à Poudlard ainsi qu’à la révélation de l’existence de la Chambre des Secrets.

Les secrets de Poudlard
Poudlard est un château immense et c’est donc petit à petit que nous le découvrons. Ainsi dans ce chapitre, nous apprenons comment a été fondée l’école et quelles relations entretenaient les quatre fondateurs entre eux. Il est intéressant de noter que Hermione ayant étonnamment oublié son livre d’Histoire de Poudlard, c’est le professeur Binns qui donne au lecteur les informations nécessaires. Nous découvrons donc que les fondateurs ne s’entendaient pas si bien que ça et que le statut du sang les séparaient.
Ce chapitre nous permet également de découvrir une des nombreuses pièces cachées du château : après le passage sous la trappe qui permettait d’accéder à la cachette de la Pierre Philosophale (tome 1, chapitre 9 et 16) et avant la Salle sur Demande (tome 4, chapitre 18), nous apprenons l’existence de la Chambre des Secrets. Mais si l’on découvre les deux autres pièces en même temps que Harry, notons que dans ce cas, elle nous est décrite avant même que Harry n’y entre. Il y a donc une différence de traitement dans la narration, qui a pour but de faire monter l’angoisse à la fois chez Harry et chez le lecteur. Cette pièce existe-telle vraiment ? Nous pouvons remarquer que de la même manière que Dumbledore ne connaissait pas l’existence de la salle sur demande (tome 4 chapitre 23), il ne connait pas non plus cette chambre, point intéressant si on réfléchit un peu à la méthodologie qui sera par la suite employée lors de la recherche des Horcruxes : Dumbledore s’intéressera énormément au passé de Voldemort, aux objets symboliques, mais il ne fera pas le lien avec les salles méconnues de lui… mais pas pour autant méconnues des autres !

Les lieux insolites de Poudlard
Si JKR ne mentionne quasi jamais les besoins physiologiques de ses protagonistes (nous n’avons jamais notion que ceux-ci vont aux toilettes – hormis l’épisode nocturne qui permit à Dumbledore de découvrir la salle sur demande (tome 4 chapitre 23) – ou se lavent), elle nous fait cependant régulièrement visiter les « sanitaires » de Poudlard. Après les toilettes où s’affrontent le trio et le troll (tome 1, chapitre 10) et avant la salle de bain des préfets (tome 4, chapitre 25) où Harry découvrira la Tâche qu’il devra accomplir, ce sont les toilettes des filles où a élu domicile Mimi Geignarde que l’auteur nous fait visiter, toilettes hautement importantes lorsque l’on sait qu’il s’agit de la porte d’entrée vers la Chambre des Secrets. N’oublions pas non plus que c’est en voulant aller aux toilettes que Dumbledore découvre la Salle sur Demande. L’auteur utilise donc toujours ces lieux anodins, voire insolites dans un roman, comme point de départ vers une tâche de la plus haute importance. Un moyen comme un autre de nous dire qu’il ne faut pas négliger les petits détails, fussent-ils les plus basiques ?

Cracmol et sang-de-bourbes
Après avoir eu la définition des Sang-de-Bourbe (tome 2, chapitre 7), nous apprenons dans ce chapitre l’existence des Cracmol. Nous finissons donc de découvrir les différents statuts liés au sang dans le monde des sorciers : sang pur pour les sorciers nés de sorciers ; sang de bourbe pour ceux nés de moldus ; sang mêlé pour ceux nés des deux ; cracmols pour les enfants nés de sorciers mais dépourvus de magie. Alors que cela n’a été que superficiellement abordé dans le premier tome, on prend ici pleinement conscience de tout ce qui se joue par rapport à cette « pureté » du sang… et on pressent tout ce que cela peut entrainer pour les tomes suivants. Notons que, dans ce tome, la notion de cracmol est traitée d’un point de vue humoristique, notamment avec la mention des cours par correspondance, alors que cela prendra par la suite une importance capitale, avec la pseudo-cracmolle Ariana, sœur de Dumbledore.

Hermione la rebelle
Dans ce chapitre, Hermione quitte son rôle de Madame-je-respecte-les-règles-et-c’est-tout pour nous montrer une facette plus rebelle… et plus cohérente avec sa présence à Gryffondor. On pressentait ce trait de caractère chez Hermione, notamment après qu’elle ait menti pour protéger Ron et Harry lors de l’épisode du Troll (tome 1 chapitre 10) mais ici, cela prend des proportions bien supérieures. Hermione est prête à violer une cinquantaine de règles de Poudlard (d’ailleurs, cinquante paraît un chiffre bien élevé) pour découvrir l’identité de l’Héritier de Serpentard faisant passer Ron et Harry pour des froussards.

Points à retenir :

– Le comportement de Ginny, très (trop ?) affectée par le sort de Miss Teigne, qui aurait pu mettre la puce à l’oreille d’une personne attentive.

– Harry qui « souffre » d’avoir failli aller à Serpentard : écho à ce que demandera Albus dans l’épilogue.

– La présence des araignées qui prendra de l’importance dans la suite du tome.

– Rencontre avec Mimi Geignarde qui va devenir un personnage récurrent de l’histoire

Merci à agathetournesoleil pour son analyse

Portolien

Logo Poudlard.org : éclair rouge

Le Cahier de vacances de Poudlard.org

Chaque jour, l’équipe des animateurs de l’école en ligne de sorcellerie vous propose une page …