Tome II – Chapitre 6 : Gilderoy Lockhart

Résumé

Au petit-déjeuner le lendemain de leur arrivée fracassante, Harry et Ron ont la surprise de voir arriver Errol, le hibou de la famille Weasley. Il apporte une beuglante… la pire humiliation pour les élèves de Poudlard. C’est d’humeur maussade que Harry, Ron et Hermione rejoignent leur premier cours de botanique où ils vont étudier les mandragores. Il croisent alors Lockhart qui est persuadé que Harry cherche à attirer l’attention sur lui. Impression qui sera renforcée lorsqu’il va les recroiser dans les couloirs avant le cours de défense contre les forces du mal : Colin Crivey vient de lui demander de prendre une photo, et s’il peut la dédicacer. Harry est alors forcé par Lockhart d’être prise en photo avec lui. Ils se rendent ensuite au cours du célèbre professeur qui est un réel fiasco…

Analyse

Les beuglantes

Les beuglantes sont des lettres qui crient le message de la personne qui l’a écrit, avec la voix originale. S’il est amusant d’imaginer la voix de Molly Weasley, c’est l’une des pires humiliations qui puisse exister pour un élève de Poudlard au petit-déjeuner. Finalement, c’est ce que retiendrons le plus les jeunes garçons : plus que leurs heures de colle respectives. La beuglante est cependant rarement envoyée, on la rencontre une seule autre fois dans les livres : au tome V – Chapitre 2 : Crises de becs, lorsque Dumbledore envoie une beuglante à Pétunia pour lui rappeler son engagement vis-à-vis de Harry.

La célébrité de Harry

Nous avions déjà eu plusieurs aperçus de la renommée de Harry, notamment dans le Tome I au chaudron baveur au au début du Tome II à la boutique de Fleury et Bott. Nous avons ici encore une preuve, de part la dévotion que lui voue Colin Crivey alors qu’il vient d’arriver dans le monde magique.

Un célèbre incompétent

Nous découvrons un autre personnage célèbre dans ce tome, et plus particulièrement dans ce chapitre qui porte son nom. Gilderoy Lockhart se croit plus puissant et plus intelligent que tout le monde. Mais on se rend compte pour la première fois dans ce chapitre qu’il n’est pas vraiment ce que l’on pourrait penser. Cependant, il arrive à berner son monde car il est très beau et les femmes ne sont pas de glace face à lui. La preuve, même Hermione qui est pourtant très intelligente se fait avoir et lui pardonne ses erreurs.

Petit Plus

– Les mandragores serviront au Professeur Chourave dans le Tome VII, elles aideront à repousser les mangemorts avant la grande bataille.

– Colin Crivey voue une admiration sans failles à Harry, elle l’incitera à s’engager dans l’AD puis à se battre dans le Tome VII/ Il périra dans la bataille

– Le Professeur Lockhart est une sorte de caricature du personnage parfait et célèbre.

Portolien

Logo Poudlard.org : éclair rouge

Le Cahier de vacances de Poudlard.org

Chaque jour, l’équipe des animateurs de l’école en ligne de sorcellerie vous propose une page …