Accueil / Actualité / Harry Potter / L’ancien site de J.K. Rowling est de retour !

L’ancien site de J.K. Rowling est de retour !

Depuis quelques temps le fameux site « bureau interactif » de J.K Rowling qui nous a marqué de 2004 à 2012 est de retour ! L’ancienne interface est inchangée, les rubriques accessibles par des portoloins gomme ou brosse à cheveux, la bande son… tout est là, comme dans notre souvenir !

En effet, souvenez-vous, après un site officiel assez terne recensant surtout les maisons d’édition qui avaient édité Harry Potter, mai 2004 a marqué un tournant pour le site jkrowling.com, qui est devenu une vue du bureau de JK Rowling, avec des animations, des secrets à découvrir, une nouvelle source pour compléter le canon… Le site a depuis été mis à jour en mars 2012 et a acquis un aspect plus professionnel. Mais beaucoup moins ludique. La création de Pottermore a peut-être joué dans la balance. Cependant, l’expérience vécue par les fans pendant ces années fait partie de la mémoire collective et peut difficilement être remplacée.

J.K. Rowling a utilisé ce site pour répondre aux questions fréquemment posées par les fans, et pour partager des « œufs de Pâques » (surprises inédites) – comme des extraits non publiés ou des idées qu’elle avait écartées –, pour démystifier des rumeurs, mais aussi pour faire des annonces importantes, comme révéler les titres et les dates de publication de Harry Potter et du Prince de Sang-Mêlé et de Harry Potter et des Reliques de la Mort. 

À l’époque, les révélations n’étaient pas de simples articles publiés directement, les fans devaient résoudre des jeux de réflexion pour avoir accès à l’information, cachée derrière une porte qu’il fallait parvenir à ouvrir. Cela permettait aux fans de faire un peu plus partie de l’univers magique !

Il faut savoir que le visuel entier du site, très détaillé, représentait la maison de J.K. Rowling. La page d’accueil représentait son bureau, la page des sites Web recommandés était sa bibliothèque et la rubrique « Autres sujets » était son tableau d’affichage. La porte, que les fans appelaient « la salle sur demande », était toujours fermée avec un panneau « Ne pas déranger ». Lorsque le panneau n’était plus là, cela ne pouvait signifier qu’une seule chose : il devenait possible d’ouvrir la porte, de résoudre une nouvelle énigme en se promenant de pièce en pièce et en furetant parmi les objets du quotidien de l’auteur, et de découvrir une nouvelle annonce importante !

Malheureusement, tout cela a disparu en 2012. Et même s’il subsistait des captures d’écran, des enregistrements audio et vidéo sur YouTube, et même certaines sections de la version texte via Wayback Machine, l’esprit et l’atmosphère particuliers de ce site n’étaient plus que de simples souvenirs… Heureusement, Roonwit, un fan de Harry Potter, a enregistré différentes versions des fichiers Flash et Graphics et il les a utilisées pour recréer le site Web de Rowling, avec ses graphiques et ses animations. Grâce à cette première « nouvelle version », le site the Rowling Library a aidé à finaliser cette première ébauche, en refaisant le script de l’ancien site web de J.K. Rowling. Ils ont également travaillé avec des sites de fans étrangers pour réaliser des traductions vers les langues initialement proposées.

Après des semaines de travail, The Rowling Library nous offre de retrouver l’expérience du site original de J.K. Rowling :  vous pouvez désormais (re)visiter, naviguer et explorer toutes les versions existantes de 2004 à 2012 ICI. 

Avez-vous déjà visité ce site ?
L’ancienne version (souvenirs…) ?
La nouvelle ?

Source : Hervé, l’un de nos lecteurs (merci), et the Rowling Library 

Portolien

J.K. Rowling

J.K. Rowling volée, elle porte plainte

J.K. Rowling s’est fait voler 24 000 livres sterling (soit environ 27 000€) par son ancienne …

Un commentaire

  1. J’ai eu des frissons quand j’ai remis la souris sur ce bureau.
    Que de bon souvenirs.
    Dommage, cependant, qu’il ait fallut que ce soit des fans (un immense merci à eux évidemment) qui permettent la réouverture du site.
    Pourquoi, J.K.R. ne l’a-t-elle pas gardé ouvert (même en en ayant un autre plus professionnel à côté?)