Accueil / Actualité / Harry Potter / Comment Imelda Staunton a donné vie à Dolores Ombrage

Comment Imelda Staunton a donné vie à Dolores Ombrage

Imelda Staunton, interprète de Dolores Ombrage dans Harry Potter et l’ordre du phénix et dans la première partie de Harry Potter et les reliques de la mort, s’est récemment confiée sur les difficultés à jouer un tel personnage, sur l’approche qu’elle a choisie, et sur les conseils qu’elle a reçue de la part du réalisateur.

dolores ombrage« Je n’avais pas besoin de ressentir une quelconque compassion pour Ombrage, pas des moindres. Je pense que c’est un satané monstre et que je devais la jouer de cette façon. Je n’avais pas besoin de comprendre ce qu’elle faisait, mais du point de vue du personnage, elle pensait que tout ce qu’elle faisait était pour le bien de l’école », souligne l’actrice pour expliquer son étude du personnage avant de l’incarner.

David Yates, en discutant d’Ombrage avec Imelda Staunton, insista sur « la purification ethnique » souhaitée par l’enseignante de Défense Contre les Forces du Mal. C’est à ce moment-là que l’actrice s’est dite : « OK. Je ne suis pas seulement une dame vêtue d’une tenue rose très sympathique. C’est la folie et la cruauté incarnées. »

La scène qui a été pour l’actrice britannique la plus dure à tourner fut la retenue de Harry, dans le bureau d’Ombrage, durant laquelle le jeune sorcier doit recopier la phrase « Je ne dois pas dire de mensonges » qui se scarifie sur le dos de sa main. L’actrice était à la fois émue et horrifiée : « Mon dieu ! On est capable de faire des choses d’une grande cruauté. C’était un sentiment très, très horrible. Le pire est certainement qu’Ombrage pensait encore faire ce qui lui paraissait juste. »

Source : Snitch Seeker.

Portolien

Bibliothèque Duke Humfrey

Voyage dans le monde des sorciers : bibliothèque Duke Humfrey

Cette semaine, rendez-vous dans la bibliothèque Duke Humfrey pour visiter le lieu de tournage de la Réserve de Poudlard.

2 commentaires

  1. Malheureusement ce genre de personnage n’est pas que de la fiction. On en a une à peu près pareille en France.

  2. C’est marrant, je me faisais justement la réflexion en re-matant le 5, devant cette fameuse scène, d’à quel point les enfants pataugent (forcément, castés à 9 ans …), et les adultes sont systématiquement brillants dans leurs rôles respectifs : Hagrid, Rogue, le 1er Dumby, McGo … En effet, dans ce passage, son petit  » …….. Yes ? » est vraiment parfait.