Tome II – Chapitre 16 : La Chambre des Secrets

Résumé

Au début de ce chapitre, Ginny semble sur le point de révéler quelque chose à Harry. Elle semble bouleversée mais Harry ne saura que plus tard ce qu’elle voulait lui révéler. Harry et Ron rendent visite à Hermione à l’infirmerie et découvrent une page de livre dans sa main : elle avait découvert quel monstre abrite la Chambre des Secrets et qu’il se déplace dans le château à l’aide de la tuyauterie. Ils comprennent alors que l’entrée de la Chambre des Secrets se trouve dans les toilettes de Mimi Geignarde. Ils décident alors de prévenir le Professeur McGonagall, mais ils apprennent alors que Ginny a été capturée par le monstre et emmenée dans la Chambre. Pour se débarrasser de Lockhart, la directrice des Gryffondor lui confie la tâche de rechercher le monstre. Harry et Ron partent donc retrouver le professeur qui est en train de faire ses bagages pour fuir le château. Il avoue à Harry et Ron qu’il est un imposteur et les deux élèves le force à les suivre jusqu’à la chambre. Harry ouvre la chambre en parlant fourchelang. En arrivant en bas, Lockhart s’empare de la baguette de Ron et lance le sortilège d’amnésie. Mais la baguette de Ron étant cassée, cela créé une explosion dans la Chambre des Secrets et le sort se retourne contre Lockhart. Harry et Ron sont alors séparés et Harry doit continuer seul le périple pour sauver Ginny.

Analyse

Hermione : la clé de la réussite ?

Hermione est le cerveau du trio, et dans chaque Tome elle se présente comme un puissant allié pour Harry. En effet, malgré son ascendance moldue ce personnage est très curieux et avide de connaissances. C’est pourquoi elle est souvent la clé des énigmes. Ici encore, elle a compris qui était le monstre de la Chambre avant même Dumbledore. De plus, elle a la présence d’esprit de prendre les indices avec elle « au cas où ». Cette aptitude est assez impressionnante, surtout pour une enfant qui connaît l’existence du monde magique depuis moins de deux ans. Elle se révèlera dans la suite des livres un allié de taille pour lutter contre Voldemort grâce à ses connaissances étendues et sa capacité à tout retenir.

Gilderoy Lockhart : L’archétype de l’écrivain fabulateur

Depuis le début du livre, le lecteur se pose des questions sur les réelles aptitudes de Lockhart qui n’est même pas capable de se défendre contre un sortilège de désarmement (CS11) ou des Lutins de Cornouailles (CS6). Il se révèle tout de même fin stratège car il parvint à s’emparer de la baguette de Ron, sans la défectuosité de celle-ci, il aurait réussi une fois de plus à s’attribuer des exploits d’autres personnes. La morale véhiculée par JKR à travers l’auteur est assez claire et permet au lecteur de réfléchir à l’utilité d’embellir la vérité et de s’attribuer des exploits d’autres personnes.

La Chambre des Secrets : idée de génie ?

Salazar Serpentard a créé la Chambre peu avant son départ du château. Il a créé l’entrée à un endroit incongru qui démontre sa ruse : qui pourrait avoir l’idée qu’il se serve de la tuyauterie du château et – qui plus est – qu’il cache l’entrée dans les toilettes des filles ? Ceci dit, en créant une entrée si secrète, il est très difficile de deviner le lieu. Et donc l’entreprise de Salazar manque d’efficacité car un seul élève fut capable de trouver et d’ouvrir la Chambre dans toute l’histoire de Poudlard.

Petit plus

– Harry peut parler fourchelang car il possède un bout de l’âme de Voldemort et a donc certaines de ses aptitudes.

– Gilderoy Lockhart permettra à Harry de rencontrer les parents de Neville dans Harry potter et l’Ordre du Phénix.

Portolien

Logo Poudlard.org : éclair rouge

Le Cahier de vacances de Poudlard.org

Chaque jour, l’équipe des animateurs de l’école en ligne de sorcellerie vous propose une page …