Accueil / Encyclopédie / Les personnages / Gred et Forge : légende de deux fauteurs de trouble

Gred et Forge : légende de deux fauteurs de trouble

Le 1er avril 1978 sont nés Fred et George Weasley. À moins que cela ne soit Gred et Forge, je ne sais plus trop… Poisson d’avril, me direz-vous ? Eh bien non, comble de l’ironie, nos deux plaisantins ont bien choisi leur date ! Alors, en leur honneur, voici un top cinq des plus grosses bourdes qu’ils ont réalisées au cours de leur scolarité à Poudlard. Et comme dit Ginny, « L’avantage d’avoir grandi avec Fred et George […], c’est qu’on finit par penser que tout est possible quand on a suffisamment de culot. » (OP29)

Montage disponible justeici.

5) Des camarades servant de cobayes

Grâce au don généreux de Harry, à la fin du tome quatre de la saga, les deux frères commencent lors du tome cinq à fabriquer des farces et attrapes. Cependant, comme tout objet à but lucratif, il faut le tester avant de le commercialiser. En sachant que la plupart des créations des jumeaux ont pour but d’être ingérées, l’équation est facile à résoudre : il leur faut des cobayes. Mais il ne faut pas se méprendre, les élèves acceptant de rendre ce service aux deux Weasley sont rémunérés. De plus, ils ne courent évidemment aucun risque. Enfin presque…

4) Le vol de la carte du Maraudeur

Dans le tome trois, ce sont les deux frères qui se chargent de dévergonder Harry en lui fournissant la solution lui permettant de se rendre à Pré-au-Lard en douce. C’est ainsi que le garçon se retrouve en possession de la carte du Maraudeur… Mais comment s’était-elle retrouvée entre les mains de Fred et Georges ? Rien de plus simple : une convocation dans le bureau de Rusard, un tiroir étiqueté « Objets dangereux confisqués » (PA10) et un peu de culot… Le tout au cours de leur première année à Poudlard.

3) L’explosion des toilettes

Au début du premier tome, les jumeaux assurent à leur mère qu’ils ne feront pas exploser les toilettes au cours de l’année. Mais entre-temps, Harry se retrouve obligé d’affronter Voldemort… Les deux chenapans, en amis fidèles et loyaux, se voient obligés d’adresser un cadeau au garçon pour les vœux de bon rétablissement. Quoi de mieux qu’une cuvette de toilette ? Une attention touchante qui ne sera malheureusement pas estimée à sa juste valeur puisque madame Pomfresh se voit dans l’obligation de refuser cet objet dans l’infirmerie, soit-disant à cause des règles d’hygiène…

2) Les limites sont faites pour être franchies

Lors de la quatrième année de notre sorcier préféré, le Tournoi des trois sorciers est organisé à Poudlard. A cette occasion, les élèves majeurs peuvent se présenter en déposant leur nom dans la Coupe de feu. Cependant, pour éviter que des élèves ne dérogent à cette règle, Dumbledore installe une limite d’âge magique autour de la Coupe. Ni une, ni deux, nos jumeaux s’empressent de trouver un moyen de détourner le sortilège. Une potion de vieillissement plus tard, Fred et George sont certains de pouvoir surpasser Dumbledore et foncent. Le résultat est sans conteste : les deux jumeaux ont vieilli, peut-être même plus que ce qu’ils auraient souhaité à l’origine… Malheureusement (ou heureusement), le Tournoi se déroulera sans eux cette année !

1) Et la plus mémorable des bêtises des jumeaux Weasley est… roulement de tambour… Leur départ en fanfare du château !

Sans surprise, l’élément le plus marquant de la scolarité des jumeaux restera encore leur départ. En effet, leur décollage est mémorable et spectaculaire. Quoi de mieux pour marquer les esprits qu’une fuite sur des balais auparavant confisqués ? Et quelle meilleure manière de montrer leur opposition face au régime de Dolores Ombrage au sein de l’école ? Il s’agit d’un événement qui deviendra mythique pour les élèves de l’école. Et ce, au point d’en inventer des expressions telles que « filer façon Weasley » (OP30) !

En conclusion, si avec eux l’humour ne va pas sans l’intelligence, Fred ne va pas non plus sans George. Le duo inséparable est savoureux et ajoute une touche de légèreté aux sept tomes. Alors souhaitons un excellent anniversaire à Fred et George Weasley !

Pour conclure ce joyeux article, nous vous laissons sur la photo de la reproduction des Farces pour sorciers facétieux à Orlando.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *