Accueil / Actualité / Les Animaux Fantastiques, J-1 : Portrait d’Alison Sudol

Les Animaux Fantastiques, J-1 : Portrait d’Alison Sudol

Ça y est ! Les Animaux Fantastiques sortent demain sur les grands écrans. Pour tenir, nous vous proposons de faire connaissance avec Alison Sudol qui incarne Queenie Goldstein. Vous pouvez retrouvez nos deux précédents portraits, Dan Fogler et Katherine Waterston.

L’actrice de 21 ans a auditionné à New York pour le rôle de Queenie, avant de faire des allers-retours en Angleterre pour des tests écrans. « Je suis complètement tombée amoureuse du personnage de Queenie et je voulais de tout mon cœur faire partie de tout ça », explique-t-elle en souriant, avec des grands gestes vers la scène où le tournage vient d’être suspendu.alisonsudol

Avant d’obtenir ce qui est le plus grand rôle de sa carrière, Alison Sudol a été une chanteuse durant de nombreuses années, sous le nom A Fine Frenzy. Elle a notamment joué dans The Tonight Show, How I Met Your Mother et Dr. House. Elle a également fait une apparition dans un épisode des Experts : New York et incarne Kaya dans Transparent.

De bien petits rôles par rapport à celui-ci. « Je suis une actrice bien plus novice que tout le monde ! Il y avait bien plus de pression mais j’avais l’étrange impression, durant les auditions d’avoir une force derrière moi. » Après ses auditions, l’actrice n’a pas eu de nouvelles pendant longtemps, ce qui lui a provoqué beaucoup de stress : pleurs durant ses cours de yoga, tête enfoncée dans l’oreiller… « Beaucoup de choses embarrassantes ! »

Devenir Queenie n’a pas pour autant été simple : beaucoup de temps lui a été demandé pour se consacrer à ses cheveux, ses costumes, son maquillage… Tout ce qu’il fallait pour transformer la chanteuse moderne en sorcière sexy des années 20. Un personnage qu’elle a construit avec son cœur, les indices du script de J.K. Rowling et les conseils qui lui étaient donnés. « Je pense que la compassion est ce qui nous unit Queenie et moi et j’ai bâti le personnage à partir de là », précise Alison, qui est fière de ce portrait complexe qu’elle arrive à incarner et qui remercie l’auteur d’avoir donné de la profondeur à cette femme.

On vous donne rendez-vous avec elle (et tous les autres), dès demain sur les écrans ! 🙂

Source : Pottermore.

Portolien

Pottermore laisse place à Wizarding World

Depuis huit ans, nous connaissons le site Pottermore, rédigé par J.K. Rowling elle-même. Le site …

Un commentaire

  1. Franchement, je me demande si cette chanteuse américaine (plus connue sous le nom de A Fine Frenzy) n’est pas meilleure en musique qu’au cinéma.