Tome II – Chapitre 4 : Chez Fleury et Bott

Résumé

Alors que Harry est chez les Weasley, ils [Ron, Harry, Fred, Georges et Ginny] reçoivent leurs lettres pour Poudlard et découvrent avec stupéfaction que la plupart des livres demandés font partie de la collection de Gilderoy Lockhart. Ron reçoit par la suite un hibou d’Hermione dans lequel elle lui indique qu’elle sera sur le chemin de traverse pour acheter ses fournitures la semaine suivante. Mais pour s’y rendre, Harry va découvrir un nouveau moyen de transport : la poudre de cheminette. il ne sait pas s’en servir et s’étouffe lorsqu’il essaye de prononcer «Chemin de Traverse». La poudre le conduit non pas à destination, mais dans l’allée des embrumes, un endroit sombre et malfamé… Il aperçoit les Malefoy dans une boutique de magie noire. Alors qu’il rejoint Ron et sa famille chez Fleury et Bott, Hermione est présente avec eux et est toute excitée à l’idée de rencontrer Lockhart. Harry déchante vite lorsque le dénommé Lockhart le reconnaît et l’oblige à poser à ses côtés sur les photos qui feront la une de la gazette du sorcier. Alors que Molly et Hermione attendent pour avoir un autographe de l’auteur, Lucius Malefoy et son fils, Drago, entrent à leur tour dans la librairie. Après moult critiques sur le rang social des Weasley, Lucius et Arthur se battent dans la librairie sous les remontrances de Molly.

Analyse

Antithèse des riches et des pauvres

Le contraste de la société est frappant lorsque les Malefoy rencontrent les Weasley, les Granger et Harry. Notamment lorsque Drago dit à Ron : «J’imagine que tes parents n’auront plus rien à manger pendant un mois après t’avoir acheté tous ces bouquins.» Cette différence est traduite dans leur façon d’être. Une tenue digne, fière et irréprochable pour les Malefoy contre un style plus traditionnel des Weasley. L’adoration des moldus par Arthur est contrastée par la haine que leur porte Lucius Maleofy et son fils : «[…] répliqua Mr Malefoy en tournant ses yeux pâles vers Mr et Mrs Granger qui observaient la scène avec appréhension. Vous fréquentez de drôle de gens, Weasley… Je ne pensais pas que votre famille puisse tomber encore plus bas…»

La célébrité

Lors du premier tome de la Saga, on a pu voir que Harry était particulièrement connu dans le monde sorcier ( Harry Potter à l’école des sorciers – Chapitre 5 : Le chemin de Traverse ). Cette célébrité ne s’arrête pas au chaudron baveur mais elle s’étend à toute la communauté sorcière. À peine entré dans la librairie, Harry est reconnu : «Ma parole, ce n’est quand même pas Harry Potter ?». Ici, on voit que cette célébrité est partagée avec d’autres Sorciers plus… mondains. Il a toujours du mal à supporter cette célébrité qu’il ne souhaite pas, se retrouvant contre son gré sous les flashes d’un photographe : «Fais-nous un beau sourire, Harry […]». On peut voir aussi que cette célébrité ne plaît pas à tout le monde, en particulier à Drago Malefoy : «Le célèbre Harry Potter. Il ne peut même pas entrer dans une librairie sans faire la une des journaux».

Nouveau mode de transport

Après le Poudlard Express et la voiture volante, nous découvrons un moyen de transport bien plus rapide : la poudre de cheminette. Cette poudre magique permet de se transporter d’une cheminée à une autre, à condition de connaître sa destination… et de bien la formuler ! On remarque de suite l’éducation moldu de Harry car dès sa première utilisation de la poudre de cheminette il fait une erreur et se retrouve dans l’allée des embrumes («Che…che…min de Tra…verse […] Une vieille pancarte en bois accrochée au-dessus d’une boutique qui vendait des chandelles venimeuses lui apprit qu’il se trouvait dans l’Allée des Embrumes.») On découvrira plus tard le transplannage mais la poudre de cheminette offre sûrement un moyen plus sûr pour les déplacements des jeunes sorciers : il y a moins de risques sachant qu’à chaque transplannage, même escorté (Ron dans le Tome VII), il y a un risque de désartibulation

L’allée des embrumes et les Malefoy

Dès le premier tome le côté sombre de Drago Malefoy, bien que très discrètement, est évoqué. Mais c’est dans ce deuxième tome que l’idée qu’une ombre plane au dessus de la famille Malefoy est confortée. En effet, l’allée des embrumes n’est pas réputé pour être des plus classes mais comme étant mal famé. C’est à partir de ce passage ci qu’on peut reconsidérer la question «Comment Drago Malefoy va-t-il finir ?».

Petit Plus

– C’est dans ce chapitre que Lucius Malefoy dépose le journal de Jedusor dans le chaudron de Ginny.

– Harry donne ses livres à Ginny et va s’en acheter d’autres, c’est une preuve qu’il considère les Weasley comme sa propre famille

Merci à PrincessSlytherin pour avoir réalisé cette fiche

Portolien

Logo Poudlard.org : éclair rouge

Le Cahier de vacances de Poudlard.org

Chaque jour, l’équipe des animateurs de l’école en ligne de sorcellerie vous propose une page …