Tome III – Chapitre 6 : Coups de Griffe, et feuilles de thé

Résumé du chapitre

C’est le premier jour de cours à Poudlard. Après avoir constaté que l’emploi du temps d’Hermione présente quelques anormalités, et avoir subi les moqueries de Malefoy à propos de son évanouissement dans le train, Harry rejoint avec peine la Tour de Divination avec ses deux amis. Ils rencontrent le professeur Trelawnay, qui voit dans la tasse de thé de Harry le Sinistros, symbole de mort prochaine, prédiction réfutée par McGonagall lors de leur cours suivant, qui paraît douter de l’art de la Divination. Leur premier cours avec Hagrid, quant à lui, se termine plutôt mal : Malefoy est blessé par un hippogriffe à cause de son non-respect des consignes, et se retrouve à l’infirmerie, ce qui dévaste le pauvre professeur de Soin aux Créatures Magiques.

Analyse

On retrouve beaucoup de points intéressants dans ce chapitre, qui marque donc le premier jour de scolarité de Harry en 3e année.

Une nouvelle année à Poudlard
Tout d’abord, il y a beaucoup de choses nouvelles, dans ce chapitre : deux nouvelles matières, un personnage, Pansy Parkinson, fait son apparition pour la première fois, première rencontre avec le Chevalier du Catogan, qui jouera dans la suite de ce tome un rôle plus important que le simple personnage à qui l’on demande son chemin. Harry découvre également une nouvelle créature, l’hippogriffe ; il entend enfin parler de Veracrasses par Hagrid, et du Sinistros, chien noir légendaire, par son professeur de divination.

Hermione se rebelle

On remarque également les premières allusions au retourneur de temps que possède Hermione : suite à son rendez-vous du chapitre 5 avec MacGonagall, elle est en effet en possession de cette invention particulière, mais a juré de se taire ; elle passe donc sa journée à éviter les questions et remarques déconcertées de Ron concernant ses matières supplémentaires. Celle-ci semble ainsi se détacher pour la première fois du règlement, car l’utilisation d’un retourneur de temps est strictement interdite par le ministère ; sentiment confirmé par la façon dont elle parle à leur professeur de divination, première fois qu’elle parle ainsi à un adulte, et prémices des éclats de rage qu’aura Hermione plusieurs fois au cours de ce tome.

Une nouvelle matière : la divination

En effet, cette matière n’est pas anodine, bien qu’assez spéciale. Le professeur Trelawney est le stéréotype même des diseuses de bonne aventure que l’on a l’occasion de rencontrer, pour la plupart des charlatans. Le professeur McGonagall ainsi qu’Hermione semblent d’accord avec cette description, notamment après sa prédiction de la mort de Harry, cible qui semble choisie d’office à cause de ses mésaventures passées, et qui le restera, puisqu’elle lui annoncera sa mort une 20ainte de fois par année, prédiction irréalisée pour notre plus grand bonheur. Cependant, certaines de ses prédictions semblent se réaliser : La tasse de thé de Neville, l’événement du 16 octobre -mort du lapin de Lavande , ainsi que plus tardivement la prédiction sur le « roux » visant Parvati Patil, qui nous ramène au tome 4 lors du bal de Noël. On saura également plus tard qu’elle n’a pas uniquement été engagée car son arrière arrière grand mère était une véritable voyante, mais a réellement émis une prophétie devant Dumbledore, et en refera une devant Harry plus tard dans l’année.

Une rivalité toujours plus forte

On peut enfin constater que la haine envers les Serpentard est accrue dès le premier jour, grace à Drago Malefoy et sa bande, qui ont semble-t-il fait le plein de mauvais coups pendant les vacances d’été. Les railleries fusent dès le matin à l’encontre de Harry suite à l’incident du train, et reprennent au moment du cours qu’ont en commun Gryffondors et Serpentards, celui de Soin aux Créatures Magiques. Drago prend beaucoup de plaisir à dénigrer Hagrid, d’autant plus qu’il est l’ami du trio rouge et or. Il ne fait pas attention aux mises en garde de leur professeur et se blesse grièvement, achevant de gâcher la journée de Harry, Ron et Hermione qui retrouvent l’ex garde chasse de Poudlard à moitié saoul et persuadé de son renvoi prochain, alors qu’il avait préparé soigneusement son premier cours qu’il attendant avec grande impatience. La rivalité Serpentard/Gryffondor sera la plus accentuée lors de ce tome, principalement mise en scène par la haine de Drago et Harry lors de divers événements, Détraqueurs, Quiddich ou encore lors du procès de Hagrid à la suite de la blessure du blondinet.

Pour terminer, la toute fin du chapitre remet dans le contexte l’affaire Sirius Black, avec les dernières paroles de Hagrid qui enjoigne Harry à regagner le château et à ne plus en sortir. C’est le signe que, bien que la volonté du directeur soit que les élèves puissent passer une année paisible, la menace n’en reste pas moins réelle et bouleversera beaucoup la scolarité du « survivant ».

Portolien

Logo Poudlard.org : éclair rouge

Le Cahier de vacances de Poudlard.org

Chaque jour, l’équipe des animateurs de l’école en ligne de sorcellerie vous propose une page …