Accueil / Actualité / Les animaux fantastiques / Les Animaux Fantastiques en cinq films !

Les Animaux Fantastiques en cinq films !

Alors qu’un événement en lien avec les Animaux Fantastiques était retransmis en direct, J.K. Rowling en a profité pour annoncer qu’il y aurait cinq films, au total, pour ce spin-off de Harry Potter. « Nous avons fait des sessions scénaristiques l’autre jour, et nous avons toujours su qu’il y aurait plus d’un film », a expliqué l’auteur. « Je pense que nous pouvons maintenant annoncer que j’ai correctement développé l’intrigue, et que nous sommes donc assez certains qu’il y aura cinq films. »

On a également appris que la suite ne devrait pas se passer à New-York mais dans une autre grande ville. Les deux prochains films devraient être prévus pour 2018 et 2020, suivant les annonces déjà faites. Vous pouvez retrouver la retransmission de l’événement live, en anglais, par ici.

Et à la fin du mois, Eddie Redmayne devrait se prêter au jeu des questions-réponses, à l’occasion du Entertainment Weekly PopFest, à Los Angeles. Ce sera l’occasion de découvrir un peu plus de choses sur les Animaux Fantastiques, d’autant que la séance devrait se terminer avec un extrait du film !

N’est-ce pas une bonne nouvelle ?

Sources : Entertainment Weekly et allociné

Portolien

L’ancien site de J.K. Rowling est de retour !

Depuis quelques temps le fameux site « bureau interactif » de J.K Rowling qui nous a marqué de 2004 …

5 commentaires

  1. C’est génial et je fais confiance en JK mais j’espère que c’est pas trop. Pour HP il s’agissait surtout des livres et les 2 finissaient par se compléter. Là il s’agira de voir un film tous les 2 ans pendant 8 ans et plusieurs années après HP. Pas sûr que le grand public réponde présent jusqu’au bout. Je ne serais pas étonné qu’ils fassent 4 ou 3 films en fin de compte si possible (JK ne voudra pas faire trop de concession). Ou alors l’histoire est révolutionnaire (après tout HP l’était mais là il s’agit d’un univers connu). Suis-je trop pessimiste?

  2. « N’est-ce pas une bonne nouvelle ? » Non et oui.
    Qu’un avait évoqué sa crainte que ça tourne à la « The Hobbit » avec une histoire tellement rallongée que ça désert l’histoire avec des films de plus en plus fades.
    J’étais contente d’avoir une trilogie (début-milieu-fin), ça ne dure pas trop longtemps, et il y a moins de chance de se « lasser » de la qualité de l’histoire en cours de route. Et il y a moins le côté public = vache à lait, qu’on peut ressentir avec les films Marvel, Star Wars, DC Comics, Fast and Furious, Transformers…
    Bref, il y a côté money money money qui me dérange et fait que ce n’est pas une si bonne nouvelle.

    Après, en fouillant un peu à gauche à droite, j’ai découvert la possible raison de ce prolongement. Et là : mais qu’est-ce qu’elle attend! Vas-y JKR! Fonce! Bref, ça à l’air d’être une idée géniale, mais vraiment géniale!…même si je ne vois pas le rapport avec les animaux fantastiques. J’ai un petit pincement à l’idée que ce sera en film et pas en livre, et que je vais me sentir vieille en songeant que 2 décennies plus tard, l’aventure HP ne sera peut-être pas fini. Bon, le premier film va donner le ton, donc rendez-vous le mois prochain pour savoir si c’est une vrai ou fausse bonne nouvelle.

    • Après un peu d’archéologie sur Poudlard.org, j’ai retrouvé le commentaire sur le parallèle entre The Hobbit et les Animaux fantastiques. C’est le super commentaire de Dedallus mais attention : il/elle parle beaucoup de la pièce Harrry Pooter et l’Enfant Maudit donc c’est à éviter pour ne pas se faire spoiler.
      https://www.poudlard.org/2016/08/31/harry-potter-lenfant-maudit-planches-cinema/

      • Je peux pas lire du coup mais je ne comprends pas, Le Hobbit était un petit roman à respecter alors que les Animaux Fantastiques n’a aucun scénario prédéfini pour les films (le livre est un dictionnaire) et donc aucune infidélité à éviter surtout que la scénariste est la maman de l’univers. Du coup je vois aucun rapport.

      • Le problème n’est pas la fidélité des œuvres (pour moi, un film n’a pas à être fidèle à la ligne près) mais l’effet d’étirement d’une histoire.
        A la base, « The Hobbit » est un petit conte (bien moins épais que les 3 tomes du Seigneurs des Anneaux réunis). Au lieu d’en faire un seul film, Guillermo del Toro a projeté d’en faire 2. Puis lorsque Peter Jackson a repris le flambeau, on s’est retrouvé avec 3 films. In fine, on peut avoir une impression de vide ou de manque, comme tartiner une tranche de pain avec trop peu de beurre/confiture/etc. C’est l’impression que m’a donné le dernier film « The Hobbit », surtout avec le suspense des 1er et 2ème films (car on sait tous qu’il y a un dragon qui pose problème) qui est réglé en « 20 minutes » dans la bataille des 5 armées.
        La crainte pour les Animaux Fantastiques, c’est qu’avec un manuel scolaire, on fasse un scénario pour 3 films qui seraient alors « étirés » pour en faire 5, et que ça donnerait des films un peu vide de sens.