Accueil / Actualité / J.K. Rowling / J.K. Rowling publiée sous un nom d’emprunt

J.K. Rowling publiée sous un nom d’emprunt

J.K. Rowling a récemment révélé au Telegraph qu’elle était l’auteur d’un livre publié le 30 avril dernier sous le pseudonyme de Robert Galbraith. Ce livre s’intitule The Cuckoo’s Calling et a été publié aux éditions Little Brown.

Le livre de 450 pages est présenté comme un roman policier classique.

Le secret n’a pas été gardé bien longtemps :
« J’aurais aimé garder ce secret un peu plus longtemps car être Robert Galbraith a été une expérience libératrice. C’était merveilleux d’être publiée sans tapage médiatique ni attentes du public et un pur plaisir de bénéficier de critiques sous un nom différent. »

Le livre a été décrit comme un mystère à la fois élégant et captivant immergé dans l’atmosphère de Londres avec un début exaltant.

« Après avoir perdu sa jambe dans une mine en Afghanistan, Cormoran Strike peine à joindre les deux bouts en tant que détective privé. Strike n’a plus qu’un client et les créanciers l’appellent. De plus, il a tout juste rompu avec sa petite amie de longue date et vit dans son bureau.
_
_
Mais John Bristow frappe à sa porte avec une histoire extraordinaire. Sa sœur, la légendaire top model Lula Landry, aussi connue par ses amis comme « le coucou » est morte quelques mois plus tôt. La police s’accorde à dire que c’est un suicide mais John refuse d’y croire.
_
L’affaire plonge Strike dans le monde des beautés multimillionnaires, des petits amis rock stars, des designers désespérés et lui fait découvrir tous les plaisirs qu’un homme connaît : charme, séduction et fantasme.
_
_
Vous pensez connaître les détectives mais vous n’en avez jamais connu un comme Strike. Vous pensez tout connaître des personnes riches et célèbres mais vous ne les avez jamais vus dans une enquête comme celle-ci. »

Portolien

J.K. Rowling

J.K. Rowling volée, elle porte plainte

J.K. Rowling s’est fait voler 24 000 livres sterling (soit environ 27 000€) par son ancienne …