Accueil / Actualité / Harry Potter / Pottermore : interview d’un membre de l’équipe

Pottermore : interview d’un membre de l’équipe

Pour travailler sur le Prisonnier d’Azkaban, a-t-elle relu le tome 3 ? Elle répond :

« Oui ! J’ai relu le livre en entier avant de commencer à organiser les moments, mais j’ai lu et relu les livres tant de fois depuis leur sortie que je n’ai pas eu besoin de faire de recherches supplémentaires. »
_
_
_
Était-elle excitée au moment de la relecture des livres en pensant à la création des moments ?

« Le moment que j’étais la plus excitée à l’idée de créer était le moment des examens parce que dans l’histoire ça a toujours eu l’air d’être une scène amusante. C’est vraiment une description riche et tellement différente de ce qu’on associe normalement à un examen ! C’est aussi l’un des moments qu’on ne voit pas dans les films, alors nous avons vraiment voulu l’intégrer sur Pottermore.com.

Les livres sont riches en détails et c’est toujours agréable et pouvoir montrer quelque chose qui ne l’a pas déjà été. Un autre moment que j’étais impatiente de créer était celui du combat lors de la pleine lune avec Sirius et Lupin parce que c’est une scène emblématique du troisième livre. Dès que nous avons commencé à en parler, nous savions que nous pouvions la rendre saisissante et superbe. »
_
_
_
L’équipe de Pottermore est en train de s’occuper de la touche finale des derniers moments du livre 3. Lequel de ces moments est son favori ?

« Personnellement je pense que le moment qui semble le plus beau dans cette partie est ‘le comité’. Il représente le Département de contrôle et régulation des créatures magiques qui, au coucher du soleil, s’approche de la cabane de Hagrid et bien d’autres choses. Je pense que c’est un beau moment, très bien réalisé par les illustrateurs.

En tant que lecteur, on retourne plus d’une fois à cette scène, et il en sera ainsi sur Pottermore.com, nos utilisateurs verront ce moment plus d’une fois et je suis ravie qu’il soit si bien réalisé. »
_
_
_
Cette dernière partie du tome 3 a donné du fil à retordre à l’équipe :

« Les Chaporouges, dans le moment des examens, sont les animations les plus compliquées que nous avons créées jusque là. Les Chaporouges sont des petites créatures de type gobelin/nain qui sont assez malveillants. Dans le livre les Animaux Fantastiques, nous apprenons qu’ils vivent dans des grottes et frappent les gens à mort avec des massues et qu’ils aiment se promener près des champs de bataille ou dans tout lieu où le sang humain a coulé. Dans la légende, on dit que leurs chapeaux sont teints avec du sang humain, ils ne sont pas sympathiques ! »
_
_
_
D’où venait le défi ?

« L’un des aspects les plus difficiles était d’animer correctement leurs gestes. Dans les livres, les Chaporouges sont des créatures maléfiques alors nous avons voulu créer ce personnage menaçant et bourru. En même temps, nous voulions que les gens s’amusent avec ce moment alors nous ne voulions pas qu’il ait l’air d’un film d’horreur. Nous avons dû travailler dur pour trouver un juste milieu et ne pas leur donner l’air drôle non plus !

Pour ce moment, nous avons effectué un travail en deux parties : nous avons travaillé avec les artistes pour créer l’arrière-plan, puis créé les visuels pour chaque créature séparément et quand nous avons placé les créatures dans le moment nous étions satisfaits à 100% du résultat.

Nous étions également très contents des Pitiponks. Les Pitiponks sont adorables, ils sont faits de fumée et portent une petite lanterne, mais ils ne sont pas ce qu’ils paraissent puisqu’ils attirent les voyageurs dans les marais ! »
_
_
_
Utilisent-ils des livres annexes à Harry Potter pour compléter leurs recherches ?

« Tout le temps ! Nous regardons toujours les descriptions des livres de Harry Potter (les sept) en premier lieu, mais les trois autres livres de J.K. Rowling sont incroyablement instructifs aussi. Par exemple, quand nous créons des moments en rapport avec le Quidditch, nous vérifions le Quidditch à travers les Âges et faisons des recoupements avec les références qui se trouvent dans les livres.

Il y a bien d’autres sources que nous pouvons utiliser, comme des interviews de J.K. Rowling et les informations supplémentaires écrites pour Pottermore.com, afin de nous assurer que nous avons des images les plus complètes et précises possibles. »
_
_
_
Cette personne révèle l’un des prochains sujets abordés par Rowling dans ses informations exclusives :

« Je pense que les fans seront intéressés par les nouvelles informations sur Remus Lupin, qui décrit comment Lupin et Tonks sont tombés amoureux, entre autre, et ce texte inclut une description de l’enfance de Lupin et la façon dont il est devenu un loup-garou. »
_
_
_
Et si elle pouvait obtenir l’un des objets collector de la dernière partie du tome ?

« Il y a un objet que tout le monde aimerait je l’espère, qui est caché dans le bureau de Lupin. Je ne veux pas révéler sa nature parce que je veux que ça soit une surprise mais j’espère que la communauté de fans le trouvera aussi drôle que nous quand nous y avons pensé. »
_
_
_
Fan depuis toute petite, cette personne de l’équipe avait-elle pensé pouvoir travailler si étroitement avec l’univers Harry Potter ?

« Je n’aurais jamais cru que quelque chose d’aussi extraordinaire m’arriverait ! Je suis vraiment chanceuse de travailler sur quelque chose que j’aime tant et de le partager avec autant de gens qui l’aiment aussi. »
_
_
_
Dans quelle maison est-elle ?

« Je suis à Serdaigle et il ne m’est jamais venu à l’idée que je serais dans une autre maison ! J’ai toujours été un rat de bibliothèque et on m’a parfois dit que j’étais excentrique. Je suis très fière de montrer mes couleurs, bleu et bronze ! »

Portolien

Sur Pottermore, les sorciers aussi fêtent Noël

Il n’y a pas que les Moldus qui fêtent Noël, les Sorciers aussi suivent cette …